Déclaration de Ouagadougou

M. Félix AHOUANSOU,Président de Dimension Sociale Bénin remet à la Ministre de la Promotion des Droits Humains du Burkina Faso, Madame Salamata SAWADOGO, la Déclaration de Ouagadougou adoptée par le 1er Forum africain des défenseurs des droits de l'homme réuni à Ouagadougou du 10 au 13 août 2010
Plaidoyer Accès direct

M. Félix AHOUANSOU, Président de Dimension Sociale Bénin remet à la Ministre de la Promotion des Droits Humains du Burkina Faso, Madame Salamata SAWADOGO, le texte du plaidoyer en faveur de l’Accès direct des Individus et ONG à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples / Cour africaine de justice et des droits de l’homme, adopté à Ouagadougou par le 1er Forum africain des défenseurs des droits de l'homme réuni à Ouagadougou du 10 au 13 août 2010.

Panel d'ouverture du Forum de Ouagadougou



Vue d'ensemble du panel d'ouverture du forum composé d'experts ayant animé les débats.

Photo famille forumistes

Photo famille de tous les participants au forum de Ouagadougou
Communiqué Presse

Le Bureau Africain de Protection des Défenseurs des Droits de l'Homme (BAPRODH) réitère ses vives préoccupations quant à la pratique systématique d’enlèvement, de torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en RD CONGO et appelle le Gouvernement de la RD CONGO à prendre enfin toutes les mesures nécessaires pour y mettre fin, notamment en se conformant pleinement à ses engagements internationaux et régionaux y afférents.
Communiqué: Appel à "Messages de Sensibilisation"
Mardi, 08 Avril 2014 00:00

Appel à propositions de "messages de sensibilisation" sur le droit de participation des femmes. Référence document ci-dessous

Document d'appels à messages: icon Communiqué Concours Message (838.36 kB)

 
1er Forum Africain des Défenseurs des Droits de l’Homme (10 au 13 août 2010, Ouagadougou, BF)
Mardi, 08 Juin 2010 19:51

Du 10 au 13 août 2010, 36 défenseurs des droits de l’homme provenant de 15 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Bénin, Côte d’Ivoire,  Guinée Conakry, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Burundi, Cameroun, Tchad, Congo, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda, Tchad) se sont penchés sur les aspects profonds et opérationnels d’une protection effective des défenseurs des droits de l’homme sur le continent africain.

Ce premier forum africain des défenseurs des droits de l’homme (FORADH) est organisé par Dimension Sociale Bénin avec le soutien financier de l’Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (le programme EIDHR–HRD de l’Union Européenne).

L’obligation de protéger les défenseurs des droits humains incombe évidemment aux gouvernements, tel que le dispose la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits humains. Cependant, les défenseurs des droits d’humains encourent au quotidien des risques d’une telle gravité qu’il s’avère nécessaire pour eux d’adopter leurs propres plans de sécurité et mécanismes de protection. C’est ce qui a justifié l’organisation de ce Forum par Dimension Sociale Bénin, dans le cadre de son projet « Synergie d’Actions pour la Professionnalisation et la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique (SAPPDDHA).

Lire la suite...
 
Les TDRs du Projet RPF-GAP financé par le FNUD
Mardi, 07 Janvier 2014 22:40

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet RPF-GAP "Renforcement de la Participation des Femmes à la Gestion des Affaires Publiques au Bénin", Dimension Sociale Bénin lance un avis pour le recrutement de l'Expert en droits de l’homme et démocratie et de l’Expert Genre et Développement. Ce projet est exécuté avec l’appui financier du Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD).

Document icon TDR Expert en droits de l'homme et Démocratie (233.75 kB)

Document icon TDR Expert en Genre et Développement (240.66 kB)

Vue générale du Projet RPF-GAP

Titre et Description du Projet

Renforcement de la participation des femmes à la gestion des affaires publiques au Bénin (RPF-GAP)


Le projet vise à promouvoir le leadership des femmes et la programmation/budgétisation sensibles aux genres dans les communes et départements ciblés. Plus spécifiquement, il vise à renforcer la participation des femmes aux processus de prise de décision au niveau communal et départemental. Pour y parvenir, nous susciterons la création et accompagnerons les actions d’un mouvement de femmes par commune dans les 14 communes ciblées. Nous renforcerons leurs capacités individuelles en matière des droits de citoyenneté, i.e. leur donner les moyens d’exercer leurs droits à la démocratie. Nous inciterons les communes à instaurer une démarche de programmation et de budgétisation sensibles aux genres, y compris les préoccupations sociaux et économiques des femmes. Les Mouvements communaux des femmes prendront part au processus participatif de programmation des ressources et des investissements communaux et discuteront directement avec les autorités communales dans un creuset formel et légitime.

Emplacement du Projet
Local - Benin (Le projet sera mis en œuvre dans 14 communes du Bénin. Il s’agit des 14 communes constituant les départements de l’Atlantique et du Mono.)

 
Pétition pour le Plaidoyer de Ouaga
Mardi, 08 Juin 2010 19:51

1er FORUM AFRICAIN DES DÉFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME,OUAGADOUGOU, BURKINA FASO, 10-13 AOÛT 2010

PLAIDOYER DES DÉFENSEURS AFRICAINS DES DROITS DE L’HOMME EN FAVEUR DE L’ACCÈS DIRECT DES ONG ET INDIVIDUS A LA COUR AFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES / COUR AFRICAINE DE JUSTICE ET DES DROITS DE L’HOMME

Nous, participants au Forum Africain des Défenseurs des Droits de l’Homme (FORADH) organisé par Dimension Sociale, réunis à Ouagadougou (Burkina Faso) du 10 au 13 août 2010 :

1.    Rappelons qu’avant la mise en place effective de la Cour Africaine de Justice et des droits de l’Homme, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples reste compétente pour connaître des requêtes relatives aux Droits de l’Homme.

2.    Félicitons le Gouvernement burkinabé pour avoir fait en premier la déclaration d’acceptation des requêtes individuelles devant la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et d’avoir ratifié le protocole relatif à la Cour Africaine de justice et des droits de l’Homme.

3.    Félicitons aussi le Mali, le Malawi et la Tanzanie pour avoir ratifié le Protocole de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et fait la déclaration au titre de son article 34.6, pour permettre aux individus et ONG de saisir directement la Cour ...

Lire la suite et signer la pétition

 
LE PROJET SAPPDDHA
Lundi, 11 Octobre 2010 18:26

"Synergie d’actions pour la professionnalisation et la protection des défenseurs des droits de l’homme en Afrique" (SAPPDDHA) est un projet de Dimension Sociale Bénin qui couvre 15 pays d’Afrique centrale et occidentale : Tchad, R.D.Congo, Congo Brazzaville, Cameroun, Rwanda, Burundi, République centrafricaine, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Niger, Sénégal, et Togo.

Le projet est co-financé par la Commission Européenne (73,41%) et Dimension Sociale Bénin et ses partenaires locaux (26,59 %). Cette Action dont le budget total s’élève à 680 942,21 euros sera exécutée sur deux ans à compter du 1er janvier 2009.

L’action vise à professionnaliser et sécuriser les défenseurs des Droits de l’Homme sur le continent africain à travers la formation et l’instauration d’un mécanisme d’alerte rapide.

 
Dimension Sociale Bénin a obtenu une subvention sur le 7ème cycle de subvention 2012, du Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD) en vue de la mise en œuvre du projet intitulé "Renforcement de la Participation des Femmes à la Gestion des Affaires Publiques au Bénin"

Focus

Session Régionale de Cotonou, Bénin

La formation des défenseurs des droits de l’homme sur les mécanismes de protection des droits de l’homme et les méthodes de protection de leurs défenseurs qui a eu lieu à Cotonou du 06 au 19 juillet 2009 constitue la première grande activité de l’Action intitulée ‘’ Synergie d’actions pour la professionnalisation et la protection des défenseurs des droits de l’homme en Afrique’’ (SAPPDDHA). Quinze (15) pays d'Afrique étaient représentés à cette formation.

  1. Lire les allocutions du Coordonnateur
  2. Discours de clôture
  3. Les Résolutions et les Recommandations
  4. La Session en images